Dico mode Care Wear Fair

 

Ethique, biologique, durable, (éco) responsable, recyclée, écologique, équitable, slow fashion … Il est facile de se perdre parmi tout ce vocabulaire de la consommation responsable alors voici quelques éclaircissements.

  • Commerce équitable : « partenariat commercial fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial ». Il est basé sur des engagements sociaux, économiques et environnementaux. L’objectif est d’aider le développement des pays défavorisés en limitant les inégalités.
  • Mode éthique : elle est inspirée du modèle du commerce équitable avec des préoccupations sociales et environnementales tout en garantissant un certain esthétisme au produit.

L’éthique est un ensemble de principes moraux guidant la conduite de quelqu’un. Dans l’industrie de la mode, il s’agit donc de se questionner sur l’ensemble de la chaîne de valeur du produit (provenance, transformation, transport, distribution…) pour qu’à chacune des étapes ces principes soient respectés.

Pour cela, des matériaux écologiques, biologiques et recyclés sont utilisés. L’aspect social est traité par le respect des principes du commerce équitable comme un salaire décent ou le respect des droits des travailleurs.

Ecologique : qui respecte l’environnement

Biologique : qui est produit sans traitement chimique

Recyclé : qui est récupéré et réintroduit dans le cycle de production

  • Mode durable : liée directement avec la notion de développement durable. Elle permet de répondre au besoin de chacun, en évitant de gaspiller les ressources et en veillant à ce que les futures générations puissent en faire autant. L’agriculture raisonnée, l’antagoniste de l’agriculture intensive, est un exemple d’outil de la mode durable.

-> Slow Fashion : on oublie les chaines de production au bout du monde et les grosses usines pour miser sur les petits créateurs ou les ateliers qui fabriquent peu et favorisent la qualité. Le but est d’acheter moins souvent mais mieux en privilégiant la qualité et le savoir-faire qui aidera à garder plus longtemps nos vêtements. Il faut réapprendre à aimer nos vêtements, à en prendre soin et à les faire durer. Le slow fashion permet également d’affirmer son style et son identité en évitant la mode standardisée qui nous fait ressembler à tout le monde.

Contraire : Fast Fashion avec Zara et ses multiples collections comme exemple type qui est aussi appelée la ‘malmode’, comme la ‘malbouffe’ de Fast Food.

-> Mode parallèle : on peut miser sur le vintage toujours si tendance avec les friperies, ou alors les vide-dressing, le troc, le fait-maison et la customisation (les machines à coudre sont de retour).

  • Mode (éco) responsable : englobe tous les principes précédents. Elle respecte les Hommes et la planète. Cette responsabilité doit venir de tous les acteurs du secteur, des créateurs, des fabricants, des distributeurs mais également des consommateurs. Les acteurs s’engagent sur plusieurs domaines comme la transparence, le zéro déchet, les normes environnementales, le savoir-faire local…

Finalement, malgré quelques nuances, tous ces termes appartiennent à la même philosophie et sont liés les uns aux autres. Plus sensible à la condition animale, adepte du 100% bio ou plus enclin à s’engager dans le slow fashion ? Appropriez-vous ces nuances et faites votre shopping en toute conscience en fonction de votre budget, de vos besoins et de vos valeurs.  

Loading Likes...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *